FAQ

Le projet Brancher Antoine-Labelle a pour mission de doter sa population d’un service internet
répondant aux besoins d’aujourd’hui et des années à venir.

C’est quoi le projet «Brancher Antoine-Labelle» ?

Le projet «Brancher Antoine-Labelle», c’est la construction d’un réseau public de fibre optique sur l’ensemble des municipalités du territoire de la MRC.

C’est un projet de 47 M$ qui a été mis sur pied afin de fournir à la population et aux entreprises de la région des services Internet haute vitesse à prix abordable. Il consiste à déployer 1 900 km de fibre optique entre l’hiver 2019 et mars 2021. Il desservira 16 478 logements et commerces qui n’ont présentement pas accès à Internet haute vitesse dans la région.

Combien ça coûte et qui va payer?

C’est un projet de 47 M$, dont 26 M$ vient des gouvernements. Le reste est un prêt qui sera remboursé sur 20 ans par nos municipalités, via un ajout au compte de taxes à partir du moment où la fibre passe devant chez vous.

100$ > immeubles desservis

30$ > terrains vacants sur le réseau

Quand le réseau passera-t-il devant chez moi?

Début de la construction: mars 2019. La majorité du réseau sera construit en 2020 et se terminera en mars 2021. Une carte interactive est en développement sur le site web afin de suivre en temps réel l’avancée des travaux.

Quels seront les services offerts?

La Coopérative de télécommunications d’Antoine-Labelle a été créée pour offrir à la population des services d’Internet, de téléphonie et de télévision à prix abordable. Pour plus de détails, consulter le site web www.ctal.ca.

Qui pourra avoir la fibre optique?

Les trois critères qui ont guidé le développement du projet sont :

  • ne pas avoir accès à Internet haute vitesse (minimum de 5 mbps)
  • payer un prix trop élevé pour son service haute vitesse actuel et
  • être desservi par le réseau de distribution d’hydroélectricité.

L’ensemble des 17 municipalités de la MRC bénéficiera du projet, qui se déploiera devant 16 478 logements et commerces répartis à Chute-Saint-Philippe, Ferme-Neuve, Kiamika, La Macaza, Lac-Saguay, Lac-Saint-Paul, Lac-des-Écorces, Lac-du-Cerf, L’Ascension, Mont-Laurier, Mont-Saint-Michel,  Nominingue, Notre-Dame-de-Pontmain, Notre-Dame-du-Laus, Rivière-Rouge, Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles et Sainte-Anne-du-Lac.

Pourquoi est-ce aussi long de construire ce réseau de fibre optique et pourquoi avoir attendu si longtemps?

Le projet «Brancher Antoine-Labelle» est un projet d’envergure d’une valeur de 47 M$. Avant de se lancer dans un tel projet, la MRC a fait plusieurs démarches pour favoriser l’amélioration des services par les compagnies existantes. Une étude de couverture Internet commandée en 2016 par la MRC montre cependant que les services ne se sont pas améliorés sensiblement depuis 2013, alors que les besoins ont augmenté.

C’est suite à ce constat que la MRC a décidé de prendre son développement numérique en main. Le projet a été développé et soumis, au printemps 2017, aux programmes gouvernementaux «Brancher pour innover» et «Québec Branché». Nous avons été très heureux d’apprendre que le projet a été retenu et qu’un soutien financier de 26 M$ a été accordé. Il s’agit du plus gros projet en terme de financement accordé dans le cadre de ces programmes au Québec, et le troisième en importance au Canada. Le nombre de foyers desservis est aussi très élevé par rapport à la plupart des autres projets.

Trois ans pour construire 1 900 km de fibre optique partout sur le territoire est un échéancier très serré. La MRC s’est entourée d’une équipe professionnelle afin de mener à bien les nombreuses étapes et nous réussissons très bien jusqu’à présent.

Quelles seront les retombées de ce projet?

Diminution des dépenses: La possibilité d’avoir un service aussi performant que ceux offerts dans les centres urbains à prix comparable allégera la pression financière sur les ménages. Le coût d’abonnement aux services Internet de base offerts par CTAL sera validé par la MRC, qui s’assurera ainsi que les principes qui ont guidé l’élaboration du projet soient respectés.

Augmentation de la qualité de vie: L’accès à une connexion Internet de qualité permettra de profiter des innovations en matière de services financiers, d’éducation, de soins de santé, de communication et de divertissement. De plus en plus de services sont offerts en ligne et la tendance est en augmentation.

Développement économique : Le projet de déploiement de l’Internet haute vitesse, composé des volets «Brancher Antoine-Labelle» et «CTAL», constitue pour la MRC d’Antoine-Labelle l’un des principaux piliers de développement pour les années à venir. Il branchera la région sur les opportunités qu’offre l’économie numérique en plus de créer un environnement fertile à l’innovation.

Création d’emplois: 15 nouveaux emplois permanents et bien rémunérés seront créés dans le cadre du projet de CTAL, en plus des contrats en expertise-conseil pour des besoins spécifiques. Cela contribuera à diversifier et consolider le marché de l’emploi sans compter le nombre d’entreprises ou de travailleurs autonomes qui pourront s’installer dans la région.

Joindre la discussion

Faites partie de la discussion! Quel est votre vision du projet? Avez-vous des questions, des commentaires? Nous voulons vous entendre.

Poster un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des