Un projet d’envergure!

Le projet «Brancher Antoine-Labelle» a pour mission de doter sa population d’un service
Internet répondant aux besoins d’aujourd’hui et des années à venir.

Un besoin vital

L’accès à un réseau Internet haute vitesse de qualité est un besoin vital pour notre région, que ce soit pour l’enseignement, le travail, le développement économique, la communication ou le divertissement. Internet haute vitesse est aujourd’hui un service essentiel qui doit être accessible au même titre que l’électricité.

Les premières avancées ont eu lieu entre 2006 et 2009 grâce à la construction d’un réseau de fibre optique reliant les principaux bâtiments municipaux et les bâtiments de la commission scolaire Pierre-Neveu. Ce réseau ne dessert toutefois pas la population.

En 2013, la MRC commandait une étude sur la connexion Internet de la région, dont la conclusion pointait le sous-développement numérique dans la MRC d’Antoine-Labelle. Sa mise à jour, en 2016, a montré une régression de la couverture IHV disponible puisque l’amélioration des infrastructures numériques a été faible et que les besoins, eux, ont augmenté. Cette constatation a réactualisé la volonté de la MRC de doter sa population d’un service Internet répondant aux besoins d’aujourd’hui et des années à venir.

Soucieuse que sa population ait accès à ce service, la MRC a travaillé sur un grand projet de déploiement d’Internet haute vitesse. L’objectif est d’offrir, d’ici 2021, une connexion haute vitesse à 16 478 logements et commerces actuellement non desservis. Comme la MRC ne souhaite pas assumer l’opération du réseau, elle a confié ce mandat à une coopérative.

 


Une valeur ajoutée: le volet coopératif

Afin de maximiser les retombées locales et régionales, le conseil des maires de la MRC a choisi de confier l’opération du réseau à une coopérative de solidarité, CTAL. Avec, à terme, une dizaine de milliers de membres visés, la coopérative aura un impact majeur dans la région. En plus d’incarner les valeurs de l’économie solidaire, cette coopérative comptera une quinzaine de membres travailleurs pour une masse salariale annuelle de plus de 1 M$. Cet aspect coopératif du projet a permis à la MRC de se démarquer positivement dans le cadre des programmes gouvernementaux.

L’année 2018 sera principalement consacrée à la création de l’entreprise pour qu’elle soit en mesure de brancher ses premiers membres à partir du printemps 2019.

Remerciements

Ce projet audacieux aurait été beaucoup plus complexe à réaliser sans le support des gouvernements du Québec et du Canada. La MRC d’Antoine-Labelle tient à remercier chaleureusement la vice-première ministre du Québec, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, et ministre responsable de la Stratégie numérique, madame Dominique Anglade et le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Singh Bains. La MRC tient aussi à remercier le support et la détermination de M. David Graham, député fédéral de Laurentides-Labelle et de M. Sylvain Pagé, député provincial de Labelle, qui ont été des ambassadeurs exemplaires du projet ainsi que leur attaché politique respectif, M. Luc Lefebvre et Mme Laurence Tardif, de même que Mme Vicki Émard, attachée politique de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Christine St-Pierre.

 

La MRC d’Antoine-Labelle désire aussi remercier les maires et mairesses des dix-sept municipalités de la MRC qui ont su s’allier pour bâtir un projet qui fait aujourd’hui notre fierté ainsi que tous les citoyens et citoyennes qui ont soutenu le projet. La MRC tient aussi à remercier le CLD d’Antoine-Labelle, la Commission scolaire Pierre-Neveu, ainsi que tous les membres du comité de travail Internet haute vitesse pour leur précieuse contribution au projet, Patrick Duguay et Sébastien Archambault de la Coopérative de développement régional Outaouais-Laurentides (CDROL) pour le soutien quant au volet coopératif du projet, les membres du comité provisoire de la coopérative et tous les autres partenaires, institutions et organismes qui ont participé de près ou de loin à l’avancement de ce projet. M. Pilote et l’ensemble des maires et mairesses tiennent finalement à adresser un remerciement tout spécial à Mme Mylène Mayer, directrice générale de la MRC, à M. Kaven Davignon, directeur adjoint et à Mme Christine Gonthier-Gignac, chargée de projet IHV, qui ont coordonné ce projet avec professionnalisme et acharnement.