<< Retour

État d’avancement du projet et octroi de contrat pour la phase 2

Malgré la crise sanitaire dans laquelle est plongé le Québec, la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL) poursuit ses travaux dans le cadre de son projet Brancher Antoine-Labelle (BAL) visant à doter la population du territoire d’un service Internet haute vitesse optimal et fait état de situation. Lors du dernier conseil de la MRC du 28 avril 2020, l’organisation a octroyé le contrat pour le déploiement de la fibre optique de la phase 2 du projet.

Octroi de contrat – phase 2

C’est Teltech Télécommunication, entreprise spécialisée dans la conception et la construction de systèmes de fibre optique, qui s’est vue octroyer un contrat de 18 632 200 $ dans le cadre de l’appel d’offres public pour le déploiement de la phase 2 du réseau de fibres optiques de plus de 1 000 km, soit la distribution et le branchement des propriétés qui constituent le volet passif du projet.

Reprise des travaux – COVID-19

Tel que le recommande le gouvernement Legault en période de pandémie de la COVID-19, les travaux terrain du projet Brancher Antoine-Labelle ont été suspendus depuis quelques semaines dans le but d’assurer la santé et la sécurité de tous les travailleurs. Suivant les récentes annonces du gouvernement, les chantiers de construction pourront reprendre leurs activités dès le 11 mai prochain. Ainsi, la MRCAL s’affaire à retravailler les échéanciers du projet BAL et soumettre ces nouvelles orientations au prochain conseil des maires, soit le 26 mai prochain. Suivant l’approbation de ces échéanciers, les travaux terrain pourront reprendre par la suite.

État de situation

Bien que les travaux aient dû s’arrêter pendant plusieurs semaines, quelques données d’avancement ont été présentées lors du dernier conseil de la MRC et sont encourageantes quant à la poursuite du projet. En effet, 80 km de tronçons discontinus sont construits et des plans de construction sont prêts pour le déploiement de quelque 150 nouveaux kilomètres. Les travaux reliés à l’alimentation du réseau en données, soit par la construction des sites de têtes et des centres de données, sont en voie de finalisation.

En ce qui concerne la phase 1 du projet, soit pour les municipalités de Chute-Saint-Philippe, L’Ascension, Lac-des-Écorces, Lac-Saguay, La Macaza, Nominingue et Rivière-Rouge, les travaux de conception et les demandes de permis se poursuivent par la firme CIMA+. Ce sont près de 50 % des demandes qui sont autorisés ou en attente de la réalisation des travaux préparatoires sur les structures de soutènement.

Du côté des municipalités de Ferme-Neuve, Kiamika, Lac-du-Cerf, Lac-Saint-Paul, Mont-Laurier, Mont-Saint-Michel, Notre-Dame-de-Pontmain, Notre-Dame-du-Laus, Sainte-Anne-du-Lac et Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles qui constituent la phase 2 du projet BAL, la conception du réseau est complétée à 70 % et 40 % des demandes de permis pour s’accrocher aux poteaux existants sont déposées.

Mise à jour de la carte interactive

La MRCAL annonce également la mise à jour de la carte interactive du projet Brancher Antoine-Labelle. En effet, cette carte interactive contient une foule d’information, telle que l’emplacement des centres de données, les phases de déploiement, les zones déjà desservies par un service Internet haute vitesse, les zones de relevés de poteaux, les demandes d’autorisation d’utilisation des poteaux, la construction du réseau ainsi que la disponibilité de la fibre.

La carte est disponible au ici. Il est à noter que les données exposées sur celle-ci sont à titre indicatif seulement et peuvent faire l’objet de modifications sans préavis. La MRCAL ne peut garantir l’exactitude de l’information qui s’y retrouve, mais s’engage à la mettre à jour régulièrement selon les avancées du projet.

Financement public

Le projet est possible grâce à des subventions importantes des gouvernements du Québec et du Canada de l’ordre de 26 millions $, en plus des contributions municipales de l’ordre de 24 millions $. Ainsi, au même titre que d’autres services ou projets municipaux, la construction du réseau de fibres optiques deviendra un service municipal ayant pour objectif d’offrir un accès Internet haute vitesse de qualité. Ce projet collectif sera financé par l’implication du milieu à l’aide d’une taxe foncière applicable à tous les immeubles desservis et les terrains vacants construisibles devant lesquels passera la fibre optique.

La mise en vigueur de la perception a été déterminée selon l’échéancier estimé lors du dépôt du projet et a donc débuté en 2020. Ainsi, cette taxe s’applique dès la première année où le réseau de fibres optiques sera disponible dans la municipalité des contribuables concernés, et ce, uniquement pour les citoyens chez qui les services de télécommunication seront offerts. En plus d’être annonciateur de l’éventuelle disponibilité d’Internet haute vitesse, la perception de cette taxation permet également d’assumer les dépenses engagées par l’ensemble des travaux qui précèdent le branchement.

Les services de télécommunication

Une fois le réseau de fibres optiques disponible chez eux, les citoyens pourront s’abonner aux services de télécommunication offerts pas la Coopérative de télécommunication d’Antoine-Labelle (CTAL) selon différents forfaits établis pour répondre aux multiples besoins. Ces services se démarquent par une technologie de qualité à la fine pointe, unique sur le territoire. Les données de téléversement sont incomparables aux offres actuellement disponibles. Des services de télécommunication tels qu’offerts dans les grands centres urbains sont enfin disponibles sur le territoire de la MRC d’Antoine-Labelle.

Pour rejoindre la MRC d’Antoine-Labelle

Rappelons qu’en cette période de confinement, les employés de la MRCAL demeurent à l’entière disposition des citoyens du territoire. Ces derniers peuvent communiquer avec les employés par courriel ou par téléphone en prenant soin de laisser un message vocal. La liste du personnel est disponible sur le site Web de l’organisation au lien suivant : https://www.mrc-antoine-labelle.qc.ca/liste-du-personnel. Des informations à jour concernant les activités de l’organisation, mais également la pandémie de la COVID-19, sont aussi disponibles sur ce site Web, sous l’onglet Nouvelles, et sur la Page Facebook MRC d’Antoine-Labelle.